• A
  • A
  • A
  • ABC
  • ABC
  • ABC
  • А
  • А
  • А
  • А
  • А
Regular version of the site

Article

L’architectonique flexible de la phénoménologie

Annales de Phénoménologie. 2015. No. 14. P. 97-120.

The article discusses the flexible or mouveable architectonics of phenomenological philosophy. The special attention is given to the problems of "Sinnbildung" and "Urstiftung". The phenomenology is considered to be not a philosophical system, but an open research project.

Dans cet article, je voudrais essayer de montrer pourquoi et dans quelle mesure la phénoménologie d’inspiration husserlienne ne possède pas d’architectonique fixe et prédonnée, mais qu’elle est guidée par la radicalisation de la méthode phénoménologique. Notre hypothèse interprétative, qui nous servira de guide dans cet article, consistera à affirmer que la phénoménologie en tant que philosophie-en-travail ne se stabilise pas dans la forme d’un projet achevé, mais qu’elle vit dans le développement d’outils méthodologiques, et qu’à travers ce développement son architectonique (l’organisation de sa problématique) se manifeste comme « mobile » ou « flexible ». Mais afin de pouvoir dévoiler ce caractère essentiel de la philosophie-en-travail, il nous faut d’abord éclaircir le sens et la spécificité de la philosophie qui se comprend comme Arbeitsphilosophie.

Pour cette raison, je propose d’analyser les traits spécifiques de l’Arbeitsphilosophie phénoménologique ; en premier lieu l’institution originaire de la phénoménologie et du phénoménologue lui-même, institution qui s’effectue à travers l’accomplissement de l’épochè et de la réduction. Je voudrais défendre l’idée que l’institution en question exige une projection de la dimension d’horizon, invisible dans l’attitude naturelle, aussi bien qu’une re-création et une constitution en progrès du monde. Cette piste nous conduira à l’analyse d’un manuscrit de travail de Husserl dans lequel il traite de sa propre « empreinte en tant que celle du chercheur phénoménologique » à partir du doublet conceptuel Nachstiftung/Stiftung des Neuen. Cette approche exigera à son tour un examen du modèle de l’Urstiftung en phénoménologie et corrélativement, du rôle architectonique des aperceptions instituées.

The article provides an analysis of the architectonics of the phenomenological philosophy. The central idea is the following one: the phenomenology is not a system, but an open research project. That is why it should have a flexible or mouveable architectonics.