• A
  • A
  • A
  • АБB
  • АБB
  • АБB
  • А
  • А
  • А
  • А
  • А
Обычная версия сайта

Статья

Un regard belge sur l'émigration russe: le roman 'La Matriochka' de Charles Plisnier

RLC - Revue de Litterature Comparee. 2018. Vol. XCII. No. 1, janvier-mars. P. 37-50.

La révolution de 1917 a déclenché en France un nouveau flux d’images autour de "l’âme flottante russe" analysée par le vicomte de Vogüé (1886). En Belgique qui constamment affirmait son identité culturelle belge face à Paris, la Russie constitue l’objet de différents discours et genres: récits de voyage,  reportages, représentations théâtrales, œuvres de fiction. Nous nous proposons d’analyser l’image de l’émigration russe dans le roman La Matriochka (1945) de Charles Plisnier (le premier belge qui a obtenu le prix Goncourt en 1937 pour son roman Faux passeports). Tiraillé entre le communisme et le catholicisme, Plisnier a créé une série d’images à la fois originales et stéréotypées de la Russie "incarnée" par le personnage principal du roman, un curieux prince russe Ilya Ossokine.