• A
  • A
  • A
  • ABC
  • ABC
  • ABC
  • А
  • А
  • А
  • А
  • А
Regular version of the site

Book chapter

Le piratage audiovisuel en Russie post-soviétique

P. 239-255.

L’objectif de ce chapitre est d’expliquer le phénomène du piratage audiovisuel en Russie. Nous essayerons d’identifier les logiques qui le régissent dans le contexte de l’économie informelle et ses fonctions culturelles. Pendant les années 1990, les spécificités de la société russe – et, par conséquence, également, celles de son système médiatique – étaient expliquées par son caractère « en transition ». Ce genre d’approche sous-entendait que le processus s’achèverait par la mise en place de l’économie marchande, de la société civile et de la démocratie.  Une bonne partie des chercheurs en communication, y compris certains chercheurs russes, ont ainsi cru pouvoir déceler l’installation, en Russie, d’un véritable marché des médias, connecté au marché global. Selon la même logique, les chercheurs en économie appréhen-daient le secteur informel voire semi-légal, y compris le piratage, comme un phéno-mène anormal ayant pour vocation de disparaître avec le développement de l’économie marchande. Dans ce sens, le piratage a souvent été représenté de façon univoque comme un moyen de rendre accessibles les produits culturels à une population n’ayant pas les moyens de les acquérir autrement. Nous allons ici essayer de démon-trer la nature mystificatrice d’une telle représentation et mettre en lumière les autres facteurs, en particulier culturels, qui expliquent le phénomène, ainsi que les rapports de force qui existent en son sein et les mutations qu’il connaît aujourd’hui.

In book

Le piratage audiovisuel en Russie post-soviétique
Bahi A. A., Benchenna A., Bullich V. et al. Brux.: INA, De Boeck, 2011.